Partager cette offre d’emploi

Conseiller ou conseillère en politiques sur les codes de construction

La priorité peut être accordée aux groupes désignés pour l’équité en matière d’emploi suivants : les femmes, les Autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis), les personnes en situation de handicap* et les personnes racisées*.

* La Loi sur l’équité en matière d’emploi, qui est en cours de révision, utilise les termes « personnes handicapées » et « minorités visibles ».

 

Ville: Ottawa 

Unité organisationnelle: Construction 

Classification:  ACR 

Durée de l'emploi: Continu, ainsi que de la dotation anticipée pour de diverses durées 

Exigences linguistiques: Anglais, et dotation anticipée pour divers profils linguistiques

Les avantages du CNRC

De grands esprits. Un seul but. La prospérité du Canada.

Au Conseil national de recherches du Canada (CNRC) — le plus grand organisme de recherche du gouvernement du Canada —, nous stimulons l’innovation industrielle, l’avancement du savoir et le développement technologique. Chaque année, nous collaborons avec quelque 70 collèges, universités et hôpitaux, contribuons aux projets de plus de 800 entreprises et offrons un soutien financier et des conseils à plus de 8 000 petites et moyennes entreprises (PME).

Nous réunissons les esprits les plus brillants afin d’avoir une incidence tangible sur la vie des gens du Canada et d’ailleurs. Il ne nous manque que vous. Créez des retombées percutantes en mettant à profit vos compétences et votre talent créateur.

Au CNRC, nous savons que la diversité favorise l’excellence en recherche et en innovation. Nous sommes déterminés à avoir un effectif diversifié et représentatif ainsi qu’un milieu de travail sécuritaire et respectueux, et nous souhaitons contribuer à faire en sorte que le système d’innovation canadien abonde dans le même sens. Nous invitons toutes les personnes qualifiées à poser leur candidature et encourageons celles-ci à répondre aux questions d’autodéclaration sur l’équité en matière d’emploi pendant le processus de demande d’emploi.

Veuillez nous faire part de toute mesure d’adaptation nécessaire à une évaluation juste et équitable. Sachez que les renseignements que vous nous fournirez à cet égard seront traités de façon confidentielle.

Votre défi

Contribuez à la réalisation de travaux de recherche stratégiques et poursuivez une carrière prometteuse au Conseil national de recherches du Canada (CNRC), la plus grande organisation de recherche et de technologie au Canada.

Nous sommes à la recherche de personnes pour occuper des postes de conseiller ou de conseillère en politiques de la construction en vue d’appuyer le Centre de recherche en construction. Les personnes retenues doivent partager nos valeurs fondamentales relatives à l’intégrité, à l’excellence, au respect et à la créativité.

Les personnes retenues travailleront au sein de la direction de Codes Canada, un groupe responsable d’apporter un soutien administratif à la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies (CCCBPI) et à ses comités dans l’élaboration des codes modèles nationaux, à l’interface entre les politiques, la réglementation et la recherche.

Les titulaires du poste travailleront principalement au sein d’une équipe qui appuie une table des sous-ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux ainsi qu’un conseil de gestion du système des codes; qui soutient un comité consultatif composé de parties intéressées aux codes; et qui gère les relations avec d’autres ministères fédéraux, des représentants de l’industrie, des organismes d’élaboration de normes et d’autres organismes du secteur de la construction.
 

Votre défi (suite)

À mesure que le système d’élaboration des codes évolue pour devenir un système de plus en plus appelé à fournir des solutions réglementaires pour des mandats politiques tels que les changements climatiques et l’accessibilité, Codes Canada a besoin de personnel expérimenté dans le domaine des politiques et qui possède une formation technique. Les titulaires doivent posséder de solides compétences dans l’atteinte de consensus et peuvent :

  • soutenir les comités exécutifs du système des codes en leur fournissant des documents d’information de haute qualité fondés sur la connaissance des initiatives, des politiques et des tendances ayant une incidence sur les codes modèles nationaux;
  • travailler directement avec des spécialistes du domaine technique;
  • élaborer des options stratégiques et réglementaires et les présenter aux comités exécutifs du système des codes;
  • travailler en collaboration avec les collègues provinciaux et territoriaux des ministères responsables de la réglementation et de l’application des codes de construction;
  • maintenir de solides relations avec les organismes qui expriment les préoccupations de l’industrie de la construction (c.-à-d. les associations relatives aux matériaux de construction, les associations d’entrepreneurs et d’installateurs, les associations d’ingénieurs et d’architectes); et
  • contribuer à des initiatives intergouvernementales, multilatérales et multidisciplinaires en appui à l’élaboration de lignes directrices, de normes et de codes, y compris des initiatives faisant appel aux activités de recherche du CNRC.

Les personnes retenues doivent approfondir et maintenir une compréhension de la science, du génie et de l’économie du bâtiment qui sont en jeu dans l’application de la technologie à la conception et à la construction. Elles devront en outre acquérir et maintenir une connaissance pratique des codes modèles nationaux, des normes qui y sont incorporées par renvoi et des modifications techniques apportées à ces documents.

Le Centre de recherche en construction offre des possibilités de carrière uniques allant de la recherche à la réglementation, en passant par l’évaluation des technologies du domaine de la construction, la gestion de programmes multidisciplinaires et l’élaboration de politiques sur les priorités nationales liées au secteur de la construction.
 

Critères de présélection

Les candidat(e)s doivent montrer clairement dans leur lettre de présentation qu’ils/elles satisfont aux exigences en matière de formation et d’expérience énumérées dans l'affiche. De plus, ils/elles doivent utiliser ces exigences comme en-tête et confirmer par écrit, en un maximum de deux paragraphes, comment ils/elles répondent à ces exigences en donnant des exemples concrets.  

 À défaut de fournir une lettre de présentation appropriée, cela entraînera le rejet de votre demande.  Les candidat(e)s ne seront pas sollicités pour des informations incomplètes ou possiblement manquantes.

Dans votre demande, vous devez démontrer que vous répondez à tous les critères de présélection suivants :

Études

Baccalauréat en génie, en architecture ou en science du bâtiment. La candidature des personnes qui possèdent un diplôme dans un autre domaine assorti d’une expérience pertinente pourrait également être prise en considération.
 

Pour plus de renseignements sur les certificats et diplômes obtenus à l'étranger, veuillez consulter Équivalence des diplômes

Expérience

  • Expérience appréciable de la gestion de dossiers politiques complexes sur des questions techniques.
     
  • Expérience appréciable de la prestation de conseils stratégiques et de recommandations à la haute direction sur des questions politiques complexes au moyen de notes d’information, de rapports, de présentations et d’exposés.
     
  • Expérience du soutien à des comités, groupes de travail et forums interministériels ou intergouvernementaux de haut niveau visant à établir des relations et à promouvoir la collaboration entre les ministères et avec les parties intéressées internes et externes.
     
  • Expérience de l’utilisation des devis, des codes et des normes, un atout.
     
  • Expérience du travail dans la fonction publique fédérale ou provinciale sur la politique de réglementation du secteur de la construction, un atout.
     
  • Expérience dans la gestion de programmes, y compris d’initiatives de coordination de projets de recherche et l’intégration de leurs extrants dans des lignes directrices, des normes et des codes, un atout.
     

 

Condition d'emploi


Cote de fiabilité

Critères d'évaluation

Les candidat(e)s seront évalué(e)s selon les critères suivants :

Compétences techniques

  • Compétences et connaissances en matière de processus de recherche, d’analyse et d’élaboration de politiques.
     
  • Connaissance de l’industrie de la construction et de ses parties intéressées, des politiques gouvernementales connexes, de l’incidence de la réglementation sur l’économie de la construction, et des technologies émergentes dans l’industrie de la construction de bâtiments.
     
  • Connaissance du cadre réglementaire canadien, y compris du rôle des codes nationaux et des documents connexes ainsi que de leur lien avec les codes provinciaux ou territoriaux et les normes en matière de matériaux et de conception.
     
  • Capacité de communiquer efficacement à l’oral et à l’écrit dans le contexte de la fonction publique, notamment en rédigeant des documents d’information, des messages clés et de la correspondance.
     
  • Connaissance des activités de recherche-développement en matière de construction réalisées au CNRC et de leur application dans l’industrie de la construction, un atout.

 

Compétences comportementales

  • Services de gestion - Communication (Niveau 4)
  • Services de gestion - Capacité de concevoir et d'analyser (Niveau 4)
  • Services de gestion - Réseautage (Niveau 3)
  • Services de gestion - Travail en équipe (Niveau 2)
  • Services de gestion - Esprit d'initiative (Niveau 3)

Profil(s) des compétences

En ce qui concerne ce poste, le CNRC évaluera les candidat(e)s selon le(s) profil(s) des compétences suivant(s) : Services de gestion

Tous les profils de compétences

Réinstallation

L'aide à la réinstallation sera déterminée conformément à la directive sur la réinstallation du CNRC.

Rémunération

L’objectif de cette mesure de dotation est de pourvoir un poste du niveau ACR-2-3. Il s’agit d’un poste pour personnes qui sont en début de carrière et l’échelle salariale est de 74,230$ à 123,393$

Remarque : Le régime salarial complet des AR/ACR comporte cinq niveaux. La détermination du salaire sera basée sur un examen de l’expertise de la personne qui postule, des résultats et des impacts de son expérience professionnelle antérieure par rapport aux exigences du niveau. Ainsi, le salaire initial pourrait se situer dans un autre niveau de l’échelle salariale des AR/ACR (c’est-à-dire au-dessus ou en dessous du niveau prévu pour ce poste).

Les employés du CNRC bénéficient d’un large éventail d’avantages sociaux concurrentiels, notamment des régimes de santé et de soins dentaires complets, des régimes de retraite et d’assurance, des vacances et d’autres droits aux congés.

Remarques

  • Une liste de candidats pré-qualifiés pourrait être établie pour une période d'un an pour des postes semblables.
  • La préférence sera accordée aux citoyen(ne)s canadien(ne)s et résident(e)s permanent(e)s du Canada. Veuillez inclure des renseignements à cet égard dans votre demande.
  • Le ou la titulaire doit en tout temps respecter les mesures de sécurité au travail.
  • Nous remercions toutes les personnes qui postuleront, mais nous ne communiquerons qu’avec celles retenues pour une évaluation subséquente.

 

 

S.V.P. envoyez vos questions en incluant le numéro de la demande (9477) à :

Courriel :  NRC.NRCHiring-EmbaucheCNRC.CNRC@nrc-cnrc.gc.ca

Date de fermeture: Affiché jusqu'à comblé

 

 

Pour plus de renseignements sur les ressources et outils professionnels, consultez les Ressources et outils professionnels

 

Signaler un problème                  Date de modification : Cette page est mise à jour continuellement.